Le Barreau de CAEN, réuni en Assemblée Générale Extraordinaire le 21 novembre 2018 :

  • Connaissance prise du projet de loi Justice.
  • Dénonce un projet déconnecté des besoins réels des justiciables.
  • Dénonce un projet ayant pour conséquences la déshumanisation de la justice et la constitution de déserts judiciaires.
  • Dénonce une fausse accessibilité au Juge par le numérique alors qu’une majorité de justiciables n’est pas connectée.
  • Dénonce l’illusion d’un accès au droit sans les personnels judiciaires pour traiter les demandes formulées par voie dématérialisée.
  • Dénonce un budget de la justice insuffisant, moitié moins important par habitant que celui de l’Allemagne.
  • Rappelle que la Justice est une autorité indépendante rendue au nom du Peuple.
  • Demande la convocation d’états généraux de la justice afin de construire un projet conforme aux attentes d’une justice humaine accessible et efficace.
  • Décide de participer au mouvement national de mobilisation des avocats « justice morte » du 22 novembre 2018, par la grève des audiences et des désignations.
  • Décide la diffusion de la motion auprès du public, des professionnels du droit, des élus et des médias.
  • Organise une permanence de consultations gratuites à la Maison de l’Avocat, 3 Avenue de l’hippodrome à CAEN le 22 novembre 2018 de 14 heures à 18 heures.
  • Décide un rassemblement des avocats en robe sur les marches de la Cour d’Appel de CAEN, Place Gambetta, le 22 novembre à 12 heures.
  • Réaffirme son total soutien aux actions menées par le CNB et la Conférence des Bâtonniers

 

 

Fait à Caen le 21 Novembre 2018